Bach, Georges Henri (1808-1837), major de l’agrégation de philosophie en 1830, un destin tragique

Douze ans après sa mort, Giuseppe Ferrari, dans son pamphlet les Philosophe salariés [1849] évoque le destin tragique de Georges Henri Bach, réduit au suicide. En effet, n’ayant pu obtenir un poste de maître de conférences à l’École normale, qui semble-t-il lui avait été promis, de désespoir, il se pend le 7 novembre 1837.

Continuer la lecture de « Bach, Georges Henri (1808-1837), major de l’agrégation de philosophie en 1830, un destin tragique »