Bienvenue chez Philo19
 
[ recherche ] [ présentation ] [ liste alphabétique des auteurs ] [ statistiques ] [ courriel ]


Notice de l'auteur

Prénom :  Charles [Marie]
Nom :  Zévort
Date de naissance :  1816
Date de décès :  1887
Profession :  Professeur et administrateur français
Bref :  Administrateur français. Professeur de lettres, inspecteur d’Académie. Recteur de l’Académie de Bordeaux. Directeur de l’enseignement secondaire au ministère de l’Instruction publique. Traducteur de romans grecs, d’Aristote et de Diogène de Laèrte, de Thucydide
Notice :  Né le 23 avril 1816, à Bourges ; mort le 5 novembre 1887, à Paris.

Ancien élève de l’École normale [1836]. À la sortie de l’École normale, professeur de philosophie à Rennes [1839]. Agrégation de philosophie en 1840 [cette année, sous la présidence de Théodore Jouffroy, sont reçus : Jules Barni, Auguste Walras, Charles Jourdain, Charles Zévort, Claude Auguste Daunas].
Il reste enseignant quelques années à Rennes, mais il y est en butte aux adversaires de l’enseignement laïque.

1840. Première traduction française de la Métaphysique d’Aristote.
C’est à cette époque qu’il entreprend, avec Alexis Pierron, la traduction de la Métaphysique d’Aristote. L’ouvrage est dédié à V. Cousin et obtient un prix de deux mille francs de l’Académie : Métaphysique d’Aristote, traduite en français pour la première fois, accompagnée d’une introduction, d’éclaircissements historiques et critiques et de notes philologiques par Alexis Pierron et Charles Zévort. [Paris : Ebrard et Joubert, 2 volumes in-8, CLV-275+389 pp., 1840].
Il faudra attendre 1879, pour que soit donnée une nouvelle traduction française de la Métaphysique d’Aristote, cette fois en trois volumes, par Jules Barthélémy Saint Hilaire [Paris : Germer-Baillière].

Docteur ès-lettres [Paris, 31 août 1844] avec une thèse intitulée : Dissertation sur la vie et la doctrine d’Anaxagore [Paris : Joubert. In8, IV-VI-204 p., 1844]. La thèse latine porte sur Aristote et les principes physiques [In Aristotelis placita de physica auscultatione. Paris : Joubert, in-8, 58 p., 1844].

1847. Traducteur des Vies et doctrines des philosophes de l’Antiquité.
Fait paraître, en 1847, une nouvelle traduction de Diogène Laërce : Vies et doctrines des philosophes de l’antiquité, suivies de la vie de Plotin, par Porphyre. [Paris : Charpentier, 2 volumes in-12, 1847]. Diogène Laërce avait été déjà traduit du grec en français en 1840 [Paris : Lefèvre].

1850-1876. Administrateur universitaire.
Après le doctorat Charles Zévort est nommé à Metz [1846]. Inspecteur de l’Académie de Montpellier [1850]. Est destitué de ses fonctions. À ce propos adresse une lettre au ministre de l’Instruction publique, publiée en brochure : Lettre adressée à M. le Ministre de l’Instruction publique. [Montpellier : impr. de L. Cristin; in-8, 13 p., 1850].
Se consacre quelques années à l’éducation des enfants du duc d’Uzès. Consacre une partie de son temps à la traduction de Thucydide : Histoire de la guerre du Péloponèse [2 volumes, 1853]. Réédité, en 2005, [éditions Paleo, collection Sources de l’histoire antique] en 3 volumes. Volume 1 : Périclès ; volume 2 : Brasidas et Cléon ; volume 3 : Alcibiade.
Puis revient dans l’université [1856] comme inspecteur d’académie à Aix. Puis devient vice-recteur à Chambéry [1860] et recteur [28 août 1862]. C’est à cette époque qu’il est élu, le 11 avril 1861, alors qu’il est vice-recteur,membre de l'Académie des Sciences,Belles-Lettres et Arts de Savoie.

Recteur de l’Académie de Bordeaux. En 1872, prononce un Discours […] à la distribution solennelle des prix du Lycée national de Bordeaux. [Bordeaux : impr. de G. Gounouilhou. In-8, 5 p., 7 août 1872].
Puis nommé à Aix. Il y prononce une allocution à la rentrée solennelle des Facultés, le 24 novembre 1875 [Aix : A. Makaire. In-8, 1878].

Directeur de l’enseignement secondaire au ministère de l’Instruction publique, nommé par Jules Ferry [1832-1894], qui est une première fois ministre de l’Instruction publique [février 1879-septembre 1880], tandis que, à quelques années près, Ferdinand Buisson [1841-1932] est directeur de l’enseignement primaire [1879] et Louis Liard [1846-1917] directeur de l’enseignement supérieur [1884].

1874. Contribution au Dictionnaire des sciences philosophiques.
Contribue par deux notices au Dictionnaire des sciences philosophiques d’Adolphe Franck, dont le premier fascicule paraît fin 1843, la publication durant, pour la première édition jusqu’en 1852. Sa contribution concerne la troisième édition [1885] du Dictionnaire. Les notices traitées sont Isidore, Lulle.

Autres publications.
Romans grecs traduits en français par Charles Zevort. Précédés d'une introduction du roman chez les grecs. [Charpentier : Paris. Tome 1 : Longus : Daphnis et Chloé. Achille Tatius : Leucippe et Clitophon. Xenophon d'Ephèse : Anthia et Habrocome. Lucien : Histoire véritable. Tome 2 : Heliodore : Théagene et Chariclee. Lucien : Lucius ou l'ane. Dion Chrysostome : Histoire eubéenne ou le chasseur. 2 tomes in-12, 385 + 384 pages., 1856].

Romans grecs : Daphnis et Chloé, suivi de Théagène et Chariclée. Traduction française précédée d'une étude sur le roman chez les Grecs, par M. Charles Zévort,...1884.

Aristophane. Lysistrata. Traduction nouvelle avec une introduction et des notes par Ch. Zevort. [Paris : Charpentier. Collection Polychrome, illustrée de 107 gravures en couleurs par Notor d'après des documents authentiques des musées d'Europe. In-12, 179 p.,1898]. Édition posthume, achevée et publiée par J. Denis.

Référence.
Gustave Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris.1-5 [1870].

© Textes Rares, Philo19
Le 18/12/2018