Bienvenue chez Philo19
 
[ recherche ] [ présentation ] [ liste alphabétique des auteurs ] [ statistiques ] [ courriel ]


Notice de l'auteur

Prénom :  Désiré
Nom :  Nolen
Date de naissance :  1838
Date de décès :  1904
Profession :  Recteur de l’Académie de Besançon
Bref :  Professeur au lycée de Tours. Professeur à la Faculté des lettres de Montpellier
Notice :  Né le 21 août 1838, à Paris ; mort le 17 mars 1904, à Paris.

Études.
Études à Beauvais, où il est pensionnaire de l’institution Massin. Ancien élève de l’École normale supérieure [1858], de la même promotion que Jules de Chantepie du Dézert, futur Inspecteur général ;; Charles François Gottschalk, futeur Inspecteur d’académie ; le philosophe Léon Ollé-Laprune.
A la sortie de l’École, est nommé professeur de logique au lycée de Carcassonne [septembre 1861], l’enseignement de philosophie proprement dit ayant été supprimé par le ministre Fortoul.
Agrégation de philosophie en 1863, année du rétablissement de l’agrégation de philosophie par le ministre Victor Duruy. [cette année, sous la présidence de Félix Ravaisson, sont reçus : Jules Lachelier ; Pierre Leune ; Émile Segond ; Thomas Charpentier ; Désiré Nolen ; Henry Joly ; Édouard Bohn ; Claude Robert ; Émile Grucker ; Louis Saisset].

1863-1872. Enseignement de philosophie.
Après l’agrégation est nommé professeur de philosophie [compte-tenu de la réforme des programmes, l’appellation de philosophie se substitue à celle de logique] au lycée de Nevers, puis, à la suite d’une campagne de dénigrement, est muté d’office à Châteauroux [mars 1865], de Clermont-Ferrand [septembre 1869], de Tours [septembre 1872].

1876. Doctorat ès-lettres.
Pendant un congé d’un an [1875-1876] prépare son doctorat. Docteur ès-lettres [Paris, 1876], avec une thèse sur La Critique de Kant et la métaphysique de Leibnitz, histoire et théorie de leurs rapports [Paris : Germer-Baillière. In-8, IV-473 p., 1875].
La thèse latine porte sur Quid Leibnizius Aristoteli debuerit [Ce que Leibniz doit à Aristote. Paris : Germer Baillière. In-8, 76 p., 1875].
La thèse sur Kant et Leibniz est réédité, en fac-similé, en 2006 [Paris : L’Harmattan. Collection Ouverture philosophique. Série classique de l’histoire de la philosophie. In-8, IV-472 p., 2006]. Avec une préface d’Adrian Nita.

1876-1881. Faculté des lettres de Montpellier.
Après le doctorat, est nommé à la Faculté des lettres de Montpellier, d’abord comme chargé de cours de philosophie [septembre 1876] ; puis professeur titulaire [août 1878].
Il publie le discours prononcé, le 23 décembre 1876, à l'ouverture du cours de philosophie : Kant et la philosophie du XIXe siècle [Montpellier : impr. de J. Martel aîné. In-8, 40 p., 1877].
Devient doyan de la Faculté en 1881.

Administrateur.
Est nommé recteur de l’Académie de Douai [octobre 1881]. Malade, est nommé recteur à Besançon [août 1887], où, à la suite d’une hémiplégie, il doit prendre un long congé d’inactivité [1888-1893] jusqu’à sa retraite [décembre 1893].

PUBLICATIONS.
1877. Traduction de l’Histoire du matérialisme de Lange.
Édite, en 1877, de Friedrich Albert Lange [1828-1875] Histoire du matérialisme et critique de son importance à notre époque. Traduit de l’allemand sur la deuxième édition, par B. Pommerol, avec une introduction de D. Nolen. [Paris : C. Reinwald, 2 volumes in-8, 1877-1879].
Réédité en 2004, avec une préface de Michel Onfray [Paris : Coda. In-8, XXXIV-857 p. : couverture illustrée].
L’ouvrage était paru en allemand, initialement en 1866, sous le titre Geschichte des Materialismus und Kritik seiner Bedeutung in der Gegenwart [Histoire du matérialisme et critique de sa portée actuelle], réédité en allemand comme deuxième édition en 1873-1875. C’est cette deuxième édition qui sert de texte de base de la traduction en français.

Désiré Nolen lit, dans la séance du 1er septembre 1877, à l’Académie des sciences morales et politiques, un Mémoire sur l’Histoire du matérialisme de Lange.
Publié dans les Compte-rendus des séances et travaux de l’Académie des sciences morales et politiques. Publié également en tiré à part [Paris : C. Reinwald et Cie. In-8, 46 p., 1877].

1877. Traduction de la Philosophie de l’inconscient de Hartmann.
Traduit, en 1877, la Philosophie de l’inconscient de Éduard von Hartmann. Traduit de l’allemand en français, précédé d’une introduction de Désiré Nolen [Paris : Germer Baillière, collection Bibliothèque de philosophie contemporaine. 2 volumes in-8, 1877]. Édition revue par l'auteur et précédée d'une préface écrite pour cette édition. Le premier volume est titré : Phénoménologie de l’inconscient ; le second volume : Métaphysique de l’Inconscient. L’ouvrage d’Eduard von Hartmann [1842-1906] était paru en allemand, en 1872-1874, sous le titre Philosophie des Unbewussten.

1885. Réédition de Barni : La Morale dans la démocratie.
Assure en 1885 la réédition [comme 2ème édition] de l’ouvrage de Jules [Romain] Barni : La Morale dans la démocratie. La publication est posthume, Jules Barni [1818-1878] est mort en juillet 1878. La première édition est parue en 1868 [Paris : Germer Baillière. In-8, 268 p., 1868].

1886. Traduction des Éléments de psychologie physiologique de Wundt.
Édite, en 1886, les Éléments de psychologie physiologique de Wilhelm Wundt. Traduits de l'allemand sur la deuxième édition, par le Dr Élie Rouvier, précédés d'une nouvelle préface de l'auteur et d'une introduction par Désiré Nolen. Édition revue par l'auteur et précédée d'une préface écrite pour cette édition [Paris : F. Alcan. 2 volumes, 616+550 pp., 1886].
L’ouvrage de Wilhelm Wundt [1832-1920] était paru en allemand, en 1874, sous le titre Grundzüge der physiologischen Psychologie.

1881. Édition de la Monadologie de Leibniz.
Édite la Monadologie de Leibniz. Nouvelle édition, avec une notice sur Leibnitz, et des notes par Désiré Nolen [Paris : Germer Baillière, Bibliothèque classique d'ouvrages philosophique. In-18, 245 p., 1881].

Contributions.
Publie plusieurs articles, autour de Kant, dans la Revue philosophique [fondée le 1er janvier 1876, par Théodule Ribot. Revue mensuelle puis trimestrielle].
Rédige l’article Kant et l’article Lessing dans le Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire de Ferdinand Buisson [1878-1887].

Décoration.
Légion d’honneur.

Source.
Patrick Dubois. Le Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire de Ferdinand Buisson. Répertoire biographique des auteurs. INRP. 2002.
Jean-François Condette. Les Recteurs d’Académie en France de 1808 à 1940. Tome II, Dictionnaire biographique. Paris : Institut national de recherche pédagogique. Collection : Histoire biographique de l’enseignement. In-8, 411 p. +3. 2006.

© Textes Rares, Philo19
Le 16/11/2018